Apparemment, vous êtes d'ici : Scania .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Suisse
région de vente
Production units

Le 25'000ème Scania suisse est remis à Traveco

Une petite célébration avec des fleurs sur la calandre: le 25'000ème Scania livré en Suisse est remis à Traveco Transporte AG. Il a récemment quitté l’usine à Zwolle en Hollande parmi 150 à 170 autres camions produits par jour.

Il ne s’agit cependant aucunement d’un produit de masse. Pas un robot n’est impliqué lorsque les Scania montés à Zwolle pour l’Europe du Nord et l’Europe centrale voient le jour. Ces poids lourds sont construits par la main de l’homme, et ce naturellement en conformité avec les normes de qualité les plus élevées et configurés individuellement selon les souhaits des clients. Cela aussi, c’est de la logistique.

Chaque jour, entre 150 et 170 véhicules neufs quittent les halles modernes à Zwolle, fabriqués par des teams motivés travaillant en deux équipes alternantes. Les visiteurs qui ont l’occasion de voir le montage sont surpris de la propreté et l’ordre de la chaîne de production. L’efficacité y est certes importante, mais il n’y a pas de précipitation. Chaque collaborateur est responsable de sa performance. Et si pour une raison quelconque, il ne peut garantir la perfection, alors stop. Aucune erreur n’est transmise. Cela rend en principe superflu le contrôle final après le montage, mais on n’y renonce tout de même pas. Deux précautions valent mieux qu’une.

Jetons brièvement un regard sur le passé: en 2009, on avait fêté le 20'000ème Scania livré en Suisse. Le tracteur a été livré à Zingg Transporte AG à Hedingen. Sept ans plus tard, Martin Stamm, Chef des ventes de Scania Suisse SA, fête le 25'000ème Scania pour la Suisse: un camion à trois essieux pour Traveco Transporte AG. Le client est représenté par Mario Christen, responsable de la technique automobile au sein de l’entreprise. Pour les conditions les plus rudes, le mécanicien en machines agricoles de formation préfère la marque Scania.

«Nous desservons également des fermes isolées par des chemins non asphaltés. Les châssis doivent donc supporter des distorsions particulièrement élevées. Ce camion doit pouvoir transporter et décharger du fourrage en vrac de façon sûre et économique», explique Christen en évoquant le choix de Scania. Il continue par louer la configuration individuelle départ usine et le châssis facile à carrosser. Après la cérémonie de remise auprès du site de production en Hollande, le nouveau Scania est acheminé vers la Calag Carrosserie Langenthal AG, où il sera muni de la superstructure appropriée.

SCANIA – King of the Road