Apparemment, vous êtes d'ici : Scania .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Suisse
région de vente
Production units

Scania prévoit d'importantes réductions de personnel

La crise du coronavirus avait entraîné une forte baisse des revenus. Bien qu'il soit actuellement impossible de prévoir la durée et la gravité de l'impact de la crise sur les activités de Scania, la demande pour les produits Scania devrait rester plus faible pendant un certain temps. Scania prévoit donc de réduire ses effectifs dans le monde entier. La crise a nécessité un examen complet du nombre de consultants et d'employés ainsi qu'un examen structurel de certaines parties des activités industrielles et commerciales de Scania.

Les mesures de soutien au chômage partiel, auxquelles l'entreprise, les gouvernements, les syndicats et les employés ont contribué conjointement, ont permis de réduire l'impact et l'ampleur de ces réductions de personnel à long terme.

Le représentant syndical de Scania au conseil d'administration et le conseil d'administration partagent une vision commune de la situation causée par la crise et travaillent maintenant ensemble pour trouver des solutions permettant de réduire les coûts, sans exclure des licenciements. Ils s'accordent également sur la nécessité d'acquérir de nouvelles compétences pour faire face à la transition vers les nouvelles technologies et les nouveaux modèles d'entreprise.

«La crise du coronavirus nous oblige à réduire notre niveau d'activité, ce qui signifie que nous avons environ 5’000 employés de plus dans le monde que ce dont nous avons besoin. Cela comprend l'examen de 1’000 postes pour les employés de notre siège social à Södertälje», déclare Henrik Henriksson, président et directeur général de Scania. «Nous prévoyons qu'il faudra beaucoup de temps pour que la demande du marché atteigne les niveaux d'avant la crise, c'est pourquoi nous devons adapter l'organisation à la nouvelle situation dès cette année. Il s'agira de mesures à l'échelle de l'entreprise, et les licenciements formels ne sont pas exclus. Les mesures concernent également des parties de Scania qui ne sont normalement pas touchées par les changements à court terme du volume de production.»

«Pour les employés de la production, nous disposons déjà d'outils pour faire face aux fluctuations à court terme de la demande, comme notre banque de temps et le travail temporaire, ainsi que d'une méthode de travail qui génère en permanence des gains d'efficacité. Grâce à ces instruments, nous supposons que nous serons en mesure de gérer les éventuelles réductions de personnel dans le cadre de nos processus habituels», déclare Michael Lyngsie, représentant des employés au conseil d'administration.

Comme la demande du marché mondial devrait être plus faible dans un avenir prévisible, il y a un excédent de personnel dans l'organisation mondiale des ventes et des services. Le faible niveau d'activité de l'entreprise affecte également plusieurs parties de l'organisation du siège social, notamment la recherche et le développement. Afin de réaliser les économies globales nécessaires et substantielles en 2020 et 2021, la direction travaille avec les représentants syndicaux sur diverses mesures de réduction des coûts, dont l'une consiste à réduire le nombre de consultants.

«Comme toujours chez Scania, nous nous efforcerons de minimiser l'impact sur nos employés – même en ces temps difficiles. Le syndicat des employés est favorable à la poursuite de la réduction du nombre de consultants», déclare Lisa Lorentzon, représentante des employés au conseil d'administration. «Il faudra pour cela transférer les qualifications et les compétences nécessaires au personnel permanent de Scania, ce qui fait partie de notre convention collective locale pour assurer la survie à long terme de l'entreprise», explique Lisa Lorentzon.

La direction et les syndicats vont maintenant entamer des pourparlers pour surveiller la situation du personnel au niveau de l'organisation.

Contact presse

Tobias Schönenberger

Responsable Marketing & Communication

Graziana Rickli

Marketing & Communication

Scania compte parmi les premiers fournisseurs mondiaux de solutions de transport. En coopération avec nos partenaires et notre clientèle, nous nous engageons à faire avancer la transition vers un système de transport durable. En 2017, nous avons livré 82'500 camions, 8'300 autobus et 8'500 moteurs industriels et marins à nos clients, réalisant ainsi un chiffre d’affaires de 120 milliards de SEK (12,2 milliards d’euros), dont environ 20 pour cent proviennent des prestations de service. Fondée en 1891, l’entreprise Scania compte actuellement quelque 49'000 collaborateurs dans une bonne centaine de pays. Les activités de recherche et de développement sont concentrées en Suède ainsi qu’au Brésil et en Inde, alors que la production a lieu en Europe, en Amérique du Sud et en Asie. Des sites de production régionaux se trouvent en outre en Afrique, en Asie et en Eurasie. Scania fait partie de TRATON AG. Vous trouverez des informations supplémentaires sur www.scania.com.