Apparemment, vous êtes d'ici : Scania .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Suisse
région de vente
Production units

Le plaisir de conduite comme au premier jour

Depuis le mois de novembre 2015, Roger Huber de Benzenschwil parcoure les routes du Plateau suisse avec un merveilleux camion-citerne à 5 essieux de Scania qui attire les regards depuis loin. Pendant ce temps, il a pris encore davantage de plaisir à son Scania R730 LB 10x4*6. 

Essence, diesel et par temps aussi le mazout, voilà les trois mots-clés qui ne quittaient plus Roger Huber pendant les dernières années et qui le faisaient chaque jour penser à sa tâche. Entre-temps, il s’est toutefois séparé de son Scania à 500 ch avec lequel il transportait encore principalement du mazout. La nostalgie était cependant vite oubliée, au plus tard après un premier trajet avec son nouveau camion à citerne R730 LB 10x4*6. Bien avant de livrer la première station-service, le châssis «nu» du véhicule à cinq essieux faisait le tour des médias sociaux en toute la Suisse. Il n’est dès lors pas surprenant que Roger Huber avait hâte d’effectuer son premier parcours.

Conduire un engin développant 3'500 Nm ou 730 chevaux-vapeur est inéluctablement synonyme de plaisir. Il n’est donc pas non plus étonnant que Roger Huber fasse l’éloge de son Scania après les premiers 100'000 kilomètres. Bonnes, non très bonnes, non écris parfaites! Tels étaient les mots de Roger pendant notre entretien portant sur ses expériences faites pendant la première année avec son nouveau véhicule. Mais le moteur n’est pas le seul à donner lieu à de telles louanges. La confortable et spacieuse cabine CR19 Highline avec paquet cuir noir V8, la boîte de vitesses automatisée Scania Opticruise, ainsi que le châssis à 5 essieux avec suspension pneumatique intégrale sont tout aussi responsables de ces expériences positives.

La superstructure du camion a été fabriquée par le constructeur renommé de citernes Rohr en Allemagne. Trois compartiments indépendants permettent de transporter jusqu’à 32'000 litres de combustible, ce qui requiert toutefois une charge utile élevée de quelque 24'000 kilos. Equipé d’un sondeur pour le déchargement à chute libre et un système de pompes séparé avec déchargement à l’arrière, ce véhicule solo à 5 essieux est certainement unique en son genre en Suisse. Grâce à cette particularité, le camion peut être utilisé de façon très flexible, ce qui revêt une importance primordiale pour le petit entrepreneur comme pour les compagnies pétrolières.

Les parcours de Roger Huber commencent à Muri AG et, selon la commande ou la destination, l’amènent vers différents dépôts où il charge les combustibles pour le prochain client. Il effectue des transports sur l’ensemble du Plateau suisse, du canton d’Uri jusqu’à Bâle ou dans les montagnes à Elm. Depuis qu’il a vendu son ancien camion, son nouveau véhicule n’était quasiment jamais à l’arrêt. Lui-même et un collaborateur permanent livrent des combustibles pendant cinq, voire six jours par semaine, 52 semaines par an. Cela conduit actuellement à un kilométrage annuel d’environ 85'000 kilomètres… un nombre très élevé pour un camion-citerne.