Apparemment, vous êtes d'ici : Scania .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Suisse
région de vente
Production units

RÉCOMPENSE PRESTIGIEUSE

Prix du professeur Ferdinand Porsche

Du conflit naît l'innovation

Magnus MackAldener a récemment reçu le grand prix du professeur Ferdinand Porsche pour ses recherches remarquables en matière de traitement des gaz d'échappement, pour Scania. Cet accomplissement a été rendu possible grâce à l'étroite collaboration avec Lars Dahlén, un collègue du département recherche et développement de Scania.

La dynamique entre leurs deux départements a permis la création du premier et du plus petit système de post-traitement des gaz d'échappement compatible avec l'Euro 6 du marché. Il a été récompensé pour avoir créé le premier et le plus petit système (dans le segment des moteurs 490 ch) de post-traitement des gaz d'échappement compatible avec l'Euro 6 du marché.

« C'était, bien sûr, un travail d'équipe », explique MackAldener. « Cette réalisation a nécessité de longues heures et le travail de plusieurs ingénieurs. Et le travail n'a pas été sans heurts. »

Discussions et compromis

Il explique comment deux organisations puissantes, représentant chacune des intérêts différents, ont eu des discussions sans fin et ont dû, au final, chacune revoir leurs exigences. Il s'agissait précisément du service de MackAldener, qui s'occupe du développement des moteurs, et de celui de Lars Dahlén qui gère le développement des châssis.

« Pour mon unité, la priorité consistait à obtenir la meilleure performance possible du système de post-traitement des gaz d'échappement, tandis que celle de Lars avait pour mission d'intégrer le système au véhicule aussi efficacement que possible », explique MackAldener. « Dans ce domaine, la taille du silencieux a été déterminante. »

Entre de bonnes mains

Lars Dahlén n'en revient pas que cette réalisation figure parmi les innovations marquantes, comme l'Airbag et le système quatre roues motrices de l'Audi Quattro, deux innovations révolutionnaire également lauréates de ce prix.

« L'innovation naît en grande partie d'exigences opposées », explique Dahlén. « C'est dans le conflit que l'on produit de nouvelles solutions. »

Gestion des divergences

Chez Scania, le développement résulte souvent de la nécessité de gérer les divergences et elles n'ont pas manqué dans ce projet.

« Cette récompense nous rappelle qu'il y a beaucoup de choses qui fonctionnent, en dépit de conflits ponctuels », explique Dahlén. « C'est une expérience qui nous servira lors du prochain projet et qui nous a fait prendre conscience que la persévérance paie. »

Partage des connaissances

MackAldener et Dahlén soulignent que partager des connaissances entre les services et apprendre les uns des autres est la clé du succès. Il n'y avait aucun système mis en place pour partager les connaissances. Cela s'est fait assez naturellement grâce à un esprit d'ouverture et de générosité, les plus expérimentés partageant leurs connaissances avec leurs jeunes collègues.

Selon Dahlén : « L'information circulait librement durant le projet, donc tout le monde travaillait au même rythme. » Nous avons apprécié cette étroite collaboration. »

MackAldener explique : « Sur les 90 personnes présentes à la fin du projet, seule une petite poignée était là dès le début du projet. » Cela montre qu'il y a eu un réel partage des connaissances. »

Voici quelques-uns des précédents lauréats :

1981 : Jürgen Paul & Heinz Leiber, Mercedes-Benz, Bosch, ABS

1983 : Jörg Bensinger, Audi, Quattro (système quatre roues motrices)

1999 : Anton van Zanten & Armin Müller, Bosch, DaimlerChrysler, ESP

2007 : Hans-Michael Güther, SGL Brakes, freins à disques en carbone céramique

2011 : Wolfgang Huhn & Kamislav Fadel, Audi & Automotive Lighting, technologie LED