Vous semblez être situé dans .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Luxembourg
région de vente
Production units

Scania et GNL : Une puissance accrue qui séduit le client

Neder-Over-Heembeek - Scania est un des pionniers des moteurs au gaz naturel pour le transport. Mais pour une véritable percée, il était indispensable de disposer de moteurs plus puissants. Fin 2017, Scania a présenté une nouvelle - et puissante - version 13 litres du moteur au gaz, destinée aux transports durables.
 

Scania et GNL pour Ninatrans

Avec le moteur au gaz Scania OC13, la gamme propose désormais un moteur six cylindres de 410 ch pour un couple de 2.000 Nm. Les capacités de ce moteur sont comparables à celles d’un moteur diesel avec, surtout, une autonomie jusqu’à 1.000 km en cas d’utilisation de GNL. Le GNL (gaz naturel liquéfié) permet d’emporter beaucoup plus de carburant que le GNC (gaz naturel comprimé).
D’une puissance de 410 ch, l’OC13 peut être utilisé aussi bien pour le transport longue distance que dans la construction. Le nouveau moteur Euro 6 est l’ajout le plus récent à l’offre Scania de solutions de transport durables, avec une réduction de CO2 de 15-90 %.
Le nouveau moteur de 410 ch délivre 2.000 Nm de 1.100 à 1.400 t/m. Des chiffres comparables à ceux des moteurs au diesel de taille similaire. Le GNL permet à un ensemble tracteur-semi standard de 40 tonnes de parcourir jusqu’à 1.000 km sans devoir ravitailler. Avec des doubles réservoirs GNL, l’autonomie peut même grimper à 1.600 km.

Moins de CO2 et de particules fines

L’importance des moteurs au biométhane ou au gaz naturel croît rapidement en Europe en raison de la disponibilité toujours plus grande du carburant via un réseau de distribution qui se développe. L’environnement constitue ici un facteur important avec une baisse des émissions de CO2 de 15 à 20 %. Avec le biogaz, une réduction jusqu’à 95 % est même possible.
Les moteurs au gaz sont en outre plus silencieux que leurs pendants propulsés au diesel. Les nouveaux moteurs Euro 6 doivent répondre aux normes PIEK, ce qui signifie un niveau sonore inférieur à 72 dB(A) dans les zones avec une restriction acoustique.
Les moteurs au gaz Scania utilisent une combustion stœchiométrique, en d’autres termes une combustion complète du carburant et de l’oxygène. Le moteur est pour cela équipé de bougies d’allumage comme un moteur Otto et le mélange de carburant et d’air se produit avant l’injection dans les cylindres. Les concepteurs ont veillé à ce que les moteurs au gaz adoptent un comportement semblable à celui d’un moteur au diesel. Le moteur au gaz de 13 litres est associé à la boîte de vitesses automatisée Scania Opticruise.
Cette nouvelle génération de moteurs au gaz permet aussi d’allonger les intervalles d’entretien (45.000 km).

Ninatrans : une fonction d’exemple

La société Ninatrans est une des premières du pays à avoir acquis un Scania doté d’un moteur au gaz de 410 ch. Rien d’étonnant à cela car l’innovation et l’entreprenariat socialement responsable fait partie de son ADN. « Auparavant, la puissance liée au gaz naturel était trop limitée pour certaines applications », explique Benny Smets, directeur de Ninatrans. « Avec 410 ch, le moteur au gaz est également intéressant pour nous, surtout en raison de la baisse des émissions de CO2 et de particules fines. Nous avons déjà de l’expérience avec les véhicules GNL et sommes satisfaits du fait que Scania propose aujourd’hui un moteur plus puissant. Nous avons bâti une bonne relation avec la marque suédoise et avons pleinement confiance dans la qualité. Il n’est pas exclu que d’autres véhicules au gaz naturel suivent car il s’agit, selon nous, de la solution la plus sûre et la plus avancée pour rouler de manière écologique. Les autres alternatives n’offrent pas encore les mêmes avantages. Une grande partie de notre flotte va passer au GNL d’autant que le réseau de distribution en Europe commence à se développer. »