Vous semblez être situé dans .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Luxembourg
région de vente
Production units

Toumatra reste fidèle à Scania

Neder-Over-Heembeek - La société ardennaise Toumatra (Sourbrodt) vient de boucler le renouvellement de sa flotte en acquérant un nouveau tracteur Scania R580 6x4 dédié au transport de grumes. Un véhicule sous contrat de maintenance et réparation comme l'ensemble de la flotte Scania de Philippe Toussaint.

Implantée sur le toit de la Belgique, à Sourbrodt, la société Toumatra s'appuie sur deux activités : le transport de bois et le groupage en bâchées. Philippe Toussaint est à la tête de cette petite entreprise depuis 1988.
« Le transport de grumes s'effectue entre les forêts ardennaises et les scieries ou les centres de transformation de la région, d'Allemagne et des Pays-Bas », nous explique-t-il. « C'est du long régional. Nos chauffeurs partent toute la semaine. Ils sont aussi amenés à se rendre sur les chantiers de découpe où les bois sont préparés suivant des longueurs et diamètres précis pour être livrés aux scieries. Quant au transport en savoyardes, nous le réalisons en sous-traitance pour Garsou-Angenot de Thimister. Nous transportons tout type de marchandises en groupage principalement entre la Belgique et la France. »

L'appel de Scania

Six des sept tracteurs de Toumatra sont des Scania. La dernière acquisition est venue confirmer cette fidélité à la marque il y a quelques semaines. Ce 6x4 R580 remplace un ancien Scania et est, avec un autre R580 et deux R620, l'un des quatre tracteurs dédiés à l'activité bois. Quant au groupage, il occupe trois véhicules dont deux Scania 4x2 de 520 ch.
« Chaque année depuis 2014, un nouveau Scania est venu en remplacer un ancien. Cela explique que notre véhicule le plus âgé de la marque n'a que 3 ans et 8 mois ! Au départ, je les remplaçais tous les 7 ans. Puis, nous sommes passés à 6 ans et les deux derniers que j'ai revendus avaient 5 ans. Le renouvellement du dernier n'était d'ailleurs pas prévu mais ayant reçu une offre intéressante, j’ai accepté de m’en séparer. »
Déçu par une autre marque, Philippe Toussaint a commencé à s'équiper en Scania en 1998. La sauce a pris directement et le transporteur ardennais reste un vrai fidèle des tracteurs au griffon.
« J'aurais commencé plus tôt avec Scania mais le garage le plus proche était à Eupen, ce qui n'était pas sur nos lignes. Lorsque le centre Scantec s’est implanté à Kaiserbaracke (Amblève), c'est assez naturellement que j'y ai poussé la porte. »



Philippe Toussaint : « La plupart des interventions de Scantec sont effectuées en quelques heures, ce qui nous permet de les placer sans problème dans notre planning. »

La tran­quillité du contrat de service

Tous les Scania de Toumatra sont sous contrat de maintenance et réparation. Philippe Toussaint estime que sa flotte n’est pas suffisante pour amortir son propre garage et occuper un mécanicien à temps plein.
« La plupart des interventions de Scantec sont effectuées en quelques heures, ce qui nous permet de les placer sans problème dans notre planning. Si les véhicules doivent être immobilisés plus longtemps, le garage Scantec leur consacre le samedi, ce qui ne pénalise pas notre activité. Concernant les contrats de services, je n'avais choisi au départ que le contrat d’entretien. Par la suite, afin de me permettre de mieux maîtriser mes coûts j'y ai ajouté le contrat de réparation. Cela me permet de connaître avec une précision maximum le prix de revient de chaque véhicule. »
Heureux de disposer d'une flotte renouvelée et satisfait de la taille de son entreprise, Philippe Toussaint n'envisage pas de nouveaux développements dans un avenir proche.
« Voilà 30 ans que je roule au bois et je ne souhaite ni grandir ni me diversifier. Toutefois, mon fils de 23 ans est derrière le volant d'un des camions de l'entreprise. Au moment où je lui passerai le flambeau, il bénéficiera de tout mon soutien s'il souhaite donner une autre dimension à Toumatra ! »