Apparemment, vous êtes d'ici : Scania .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Suisse
région de vente
Production units

L'engagement de Scania en faveur des véhicules électriques à batterie

L'objectif de Scania est de prendre un rôle leader dans le passage à un système de transport durable. Les véhicules électriques à batterie seront l'outil principal de cette transition et permettront de proposer aux clients des solutions de transport décarbonisées et plus économiques.

Le développement rapide de solutions électriques pour les véhicules lourds comprend l'avancement rapide de la technologie des batteries en ce qui concerne la capacité de stockage d'énergie par kg. Le temps de charge, les cycles de charge et la rentabilité par kg s'améliorent rapidement. Cela signifie que ces solutions deviendront plus rentables, principalement dans les applications répétitives et prévisibles. Dans la plupart des applications de transport, elles dépasseront progressivement les solutions Scania de pointe entraînées par des énergies fossiles et des biocarburants.

«Nous constatons que les solutions électriques à batterie sont la première technologie à émission d’échappement zéro à atteindre le marché à grande échelle. Pour le client, un véhicule électrique à batterie nécessite moins d'entretien qu'un véhicule classique, ce qui signifie un temps de fonctionnement plus élevé et des coûts améliorés par km ou par heure d'exploitation. Nous avons tiré les leçons du segment des bus, où la transformation a commencé plus tôt et où les options électriques à batterie sont très demandées. Le timing de Scania dans ce segment n'a pas été optimal, mais cela nous a permis de faire de bonnes expériences que nous consolidons actuellement avec la nouvelle gamme de bus Scania. Cela nous a également permis d'acquérir de bonnes connaissances de base pour le développement du secteur des camions électrifiés», déclare Alexander Vlaskamp, directeur des ventes et du marketing chez Scania.

L'entreprise a déjà lancé un camion entièrement électrique ainsi qu'un camion hybride rechargeable. Dans quelques années, Scania prévoit d'introduire des camions électriques longue distance qui pourront transporter un poids total de 40 tonnes pendant 4,5 heures, puis être rechargés rapidement pendant les 45 minutes de repos obligatoire des conducteurs.

D'ici 2025, Scania prévoit que les véhicules électrifiés représenteront environ 10 % des volumes totaux de ventes de véhicules en Europe et d'ici 2030, 50 % des volumes totaux de ventes de véhicules devraient être électrifiés.

Batterie électrique contre hydrogène
Scania a investi dans les technologies de l'hydrogène et est actuellement le seul constructeur de poids lourds dont des véhicules correspondants sont en service chez des clients. Les ingénieurs ont acquis de précieuses connaissances grâce à ces premiers essais et les efforts se poursuivront. Toutefois, à l'avenir, l'utilisation de l'hydrogène pour de telles applications sera limitée, car il faut trois fois plus d'électricité renouvelable pour alimenter un camion à hydrogène qu'un camion électrique à batterie. En effet, une grande partie de l'énergie est perdue lors de la production, de la distribution et de la reconversion en électricité.

Les réparations et l'entretien doivent également être pris en compte. Le coût d'un véhicule à hydrogène sera plus élevé que celui d'un véhicule électrique à batterie, car ses systèmes sont plus complexes, comme le système de refroidissement et d'aération étendu. En outre, l'hydrogène est un gaz volatil qui nécessite plus d'entretien pour assurer la sécurité.

Néanmoins, l'hydrogène est un vecteur énergétique prometteur; c'est un bon moyen de stocker l'énergie sur de longs cycles, et il jouera un rôle important dans la décarbonisation s'il est produit de manière écologique. Scania se réjouit de pouvoir s'approvisionner en acier non fossile pour ses camions, car l'hydrogène jouera un rôle plus important dans plusieurs secteurs.

Les piles à combustible fixes sont un élément important du système de recharge électrique. Cette solution est particulièrement prometteuse dans les régions où les énergies renouvelables sont abondantes et dans les zones rurales hors du réseau électrique principal.

«Pour faire ce qui est le mieux pour l'économie totale d'exploitation de nos clients et pour notre planète, nous ne fermons la porte à aucune possibilité. Il est clair que, dans la perspective actuelle et à court terme, Scania se concentre sur une combinaison de carburants renouvelables et de véhicules électriques à batterie. Nous constatons cela pour pratiquement tous les segments», poursuit Alexander Vlaskamp.

Engagement en faveur de produits plus électriques
Fondés sur la science, les objectifs climatiques de Scania visent à réduire les émissions de CO2 des propres activités de l'entreprise de 50 % d'ici 2025, pendant que les émissions des véhicules de ses clients doivent être réduit de 20 %. Pour atteindre ces objectifs ambitieux, Scania met l'accent sur le principe du «well-to-wheel» (du puits à la roue), ce qui est plus strict que la plupart des réglementations législatives à venir, qui sont axées sur le principe du «tank-to-wheel» (du réservoir à la roue).

L'entreprise s'engage à lancer au moins une nouvelle application de produit électrique dans le segment des bus et des camions chaque année. Dans le même temps, les investissements sociétaux dans une infrastructure solide pour les véhicules électriques à batterie restent une priorité.

«Scania se concentre sur les activités de ses clients. Les opérateurs de transport doivent pouvoir continuer à travailler de manière durable à un coût raisonnable», conclut Alexander Vlaskamp.

Contact press

Tobias Schönenberger

Responsable Marketing & Communication

Scania compte parmi les principaux fournisseurs mondiaux de solutions de transport. En coopération avec nos partenaires et notre clientèle, nous nous engageons à faire avancer la transition vers un système de transport durable. En 2019, nous avons livré 91’700 camions, 7’800 bus et 10’200 moteurs industriels et marins à nos clients, réalisant un chiffre d'affaires de plus de SEK 152 milliards (plus de CHF 15 milliards), dont environ 20 % provenaient des services.

Scania a été fondée en 1891 et emploie aujourd'hui quelque 51’000 personnes dans plus de 100 pays du monde entier. La recherche et le développement sont situés en Suède, au Brésil et en Inde. La production a lieu en Europe, en Amérique latine et en Asie, avec des centres de production régionaux en Afrique, en Asie et en Eurasie. Scania fait partie de TRATON SE.