Vous semblez être situé dans .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Luxembourg
région de vente
Production units

Scania crée une surprise de taille chez SL Logistics

Neder-Over-Heembeek - Le service et la qualité sont des valeurs importantes pour SL Logistics, des valeurs que l'entreprise trouve également chez Scania. La flotte s’est récemment enrichie d’un 580 S et d’un 650 S. Ce dernier, entièrement équipé, récompense un chauffeur exemplaire qui est au service de l'entreprise depuis dix ans.
 

SL logistics Scania

La confiance de SL Logistics dans Scania s'est développée au travers de son vendeur attitré Stefaan De Sterck. Ce dernier travaille à Neder-over-Heembeek, l'un des trois garages auxquels SL Logistics fait appel, avec Wijnegem et Haven Antwerpen. Il a su convaincre Sofie Lievens, qui dirige l'entreprise avec son mari mais partage également une passion pour les camions, des qualités de la marque. Les expériences ont même dépassé les attentes, faisant de Scania la marque maison pour le matériel neuf. Un 650 S et un 580 S V8 ont été récemment mis en service.

Surprise réussie

Le 650 S ‘spécial’ a été livré dans des circonstances particulières. « Il se caractérise par la présence de presque toutes les options, ce qui s’explique », déclare Sofie Lievens avec le sourire. « Il s'adresse à une personne en particulier : Leslie Willaert, un chauffeur qui est à notre service depuis dix ans. Il est passionné par les camions et les entretient parfaitement. C’est un prêté pour un rendu ! »

La remise de ‘son’ V8 650 S devait être une surprise, et cela en a été une, de taille. « Ma femme était au courant, mais ce fut quand même un choc pour moi », raconte l'heureux chauffeur. « Mon amour pour les camions et en particulier Scania est bien connu au sein de l'entreprise. Pénétrer dans la cabine d’un Scania procure cette petite sensation supplémentaire par rapport aux autres marques. Je peux difficilement l’expliquer, mais pourquoi une explication serait-elle nécessaire ? »

« La façon dont Leslie gère son camion correspond parfaitement à la philosophie de notre entreprise », déclare Sofie Lievens. « Nous visons la qualité, ce qui est indispensable compte tenu de nos spécialités, mais la recherche de cette qualité est la responsabilité de tous. Et ce n'est pas différent avec Scania. Au moment où notre concessionnaire tentait de nous convaincre de choisir ‘sa’ marque, nous avons pu constater le haut niveau de son service. Car il n’y a pas de produits de qualité sans service de qualité. »

SL logistics Scania
Le chauffeur Leslie Willaert est surpris par son employeur SL Logistics avec un nouveau Scania 650 S généreusement équipé.

Exploiter les marchés de niche

Avec l'arrivée des deux nouveaux modèles, la flotte de SL Logistics compte désormais 12 porteurs, 12 tracteurs propres et 40 semi-remorques. « Les semi-remorques sont très diversifiées », explique Sofie Lievens. « Nous possédons différents châssis de conteneurs-citernes mobiles légers, un châssis basculant et différents châssis de 40 pieds qui permettent de faire glisser le conteneur-citerne vers l’arrière pour décharger ou charger, nous avons également nos propres conteneurs-citernes et pouvons gérer les transports de groupes électrogènes, etc. »

Cette diversité en dit long sur les spécialités de l'entreprise. « Nous suivons une politique délibérée de spécialisation dans un certain nombre de niches », déclare Lievens. « Le gros avantage est que les connaissances et les certifications nécessaires ne sont pas répandues, ce qui joue en notre faveur. Nous possédons les certificats ISO, SQAS, VCA, SILVER LABEL ECOVADIS et GDP, ce dernier pour les produits pharmaceutiques. En fait, nous faisons tout sauf la classe 7 qui concerne le transport nucléaire. Cela nécessite un savoir-faire distinct et approfondi pour un marché qui ne nous semble pas très attractif. Nous employons aussi trois chauffeurs qui satisfont à tous les impératifs pour le transport d'explosifs - classe 1. Et nous avons autant de tracteur/semi-remorques homologués pour ce type de transport », conclut Sofie Lievens.