Vous semblez être situé dans .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Luxembourg
région de vente
Production units

Scania Parts Logistics Opglabbeek améliore la qualité de ses services grâce aux technologiques RTLS-RFID

Neder-Over-Heembeek, le 25 mai 2016 – Actuellement, environ 26. 000 pièces commandées quittent chaque jour le centre de distribution international de Scania Parts Logistics à Opglabbeek, en Belgique. Afin de répondre à la croissance continue des commandes de clients issus du monde entier, le site a récemment fait l’objet d’un agrandissement significatif. Après l’utilisation réussie d’un système RTLS-RFID au Scania Parts Center 1 (SPC 1), le recours à la RFID est actuellement étendu au SPC 2, construit en 2012-2013. Les premiers tests réalisés avec la nouvelle technologie ont fourni des résultats à ce point positifs que le déploiement prévu à la fin octobre optimisera les processus de livraison, au plus grand bénéfice des clients étrangers.

Lancement au SPC 1 : RFID et RTLS

En 2010, Scania a pris part à un projet de recherche mené par l’Institut flamand de logistique (VIL) afin d’examiner comment la technologie RFID pourrait optimiser les processus de livraison internationaux – une solution a été mise en œuvre avec succès depuis lors. Le système Mojix Star RFID RTLS a été implémenté au SPC 1 afin de surveiller les flux de livraison depuis la commande jusqu’à l’expédition. « Depuis que la RFID a été déployée au SPC 1, le système est stable et fonctionne de manière satisfaisante », déclare Brecht Vanhove, Warehouse Engineer chez Scania Parts Logistics.

Surveillance fiable du sens de déplacement

Afin de surveiller les allées et venues des conteneurs de transport entre le SPC 1 et le SPC 2 et connaître le sens de déplacement précis de chaque pièce, la direction de Scania a décidé d’étendre le système RFID existant à deux quais de chargement du SPC 2. Sur recommandation de l’intégrateur système Mieloo & Alexander, l’équipe de projet de Scania Parts Logistics a choisi d’utiliser une technologie différente de celle du SPC 1. Étant donné que seuls deux quais de chargement du SPC 2 seront équipés et qu’aucun système RTLS n’est nécessaire dans ce nouveau bâtiment, ils ont choisi les systèmes de lecture RFID de Kathrein pour veiller à ce que tous les éléments de transport réutilisables (reusable transport items - RTI) pourvus d’un marquage soient détectés de manière fiable et s’assurer que leur sens de déplacement puisse être identifié.

«En utilisant la RFID, nous avons la quasi-certitude que seules les pièces effectivement commandées iront dans les conteneurs destinés à l’expédition internationale. Ceci permet donc d’éviter les erreurs de livraison les plus difficiles à corriger et d’améliorer la satisfaction des clients.»