Vous semblez être situé dans .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Luxembourg
région de vente
Production units

Scania et Ericsson unissent leurs forces pour tester la technologie mobile 5G

Neder-Over-Heembeek, 3 Juin 2016 – Dans le cadre d'une collaboration entre Scania et Ericsson Research explorant l'utilisation des réseaux 5G dans les communications de transport, Scania est devenue la première société à tester les composants de la nouvelle technologie 5G du géant de la communication.

La technologie sera éminemment présente dans le cadre d’essais de conduite autonome et de véhicules connectés. Trois stations de base mobiles à la pointe de la technologie ont été installées au centre R&D de Scania, et le réseau de test sera continuellement mis à jour avec de nouvelles technologies au fur et à mesure de leur développement.

Ainsi que l’explique Anders Ställberg, Project Manager for City Automation chez Scania, « avec ses composants 5G, le nouveau réseau de test permet un service de réseau mobile de haute qualité, avec une faible latence et une bande passante élevée, permettant de transférer très rapidement et de manière très fiable un grand nombre de données complexes – ce qui nous fournit une ‘voie de communication prioritaire’ lorsqu’il s’agit de projets tels que la conduite autonome et le platooning. » Avoir une ‘voie prioritaire’ a parfois constitué un problème dans les réseaux pré-5G encombrés où, pour avoir de l'espace, les utilisateurs doivent jouer des coudes avec ceux qui regardent des films, écoutent de la musique ou jouent à des jeux en streaming. La 5G soutiendra beaucoup plus de types d'utilisation que les réseaux 4G - en particulier dans la communication entre machines.

Pour Scania, la faible latence (délai) dans les connexions 5G signifie que la nouvelle technologie pourrait être utilisée par les véhicules qui se transmettent mutuellement des informations de freinage ou directionnelles, pour lesquels la vitesse et la fiabilité sont essentielles. Elle pourrait aussi être utilisée pour contribuer à améliorer la fiabilité et la rapidité de l'échange d'informations entre deux véhicules ou davantage dans un peloton de camions. Avec son niveau garanti de latence et de bande passante, la technologie 5G pourrait offrir une alternative là où la technologie WLAN était précédemment utilisée.

La nouvelle technologie peut également jouer un rôle essentiel dans les tests du système de véhicules autonomes de Scania, tels que des véhicules à conduite automatisée mettant à jour en permanence une carte destinée à la conduite autonome, stockée sur un serveur central, pour la distribution à d'autres véhicules dans le système.

Scania comme Ericsson estiment que les essais 5G se révéleront d'une grande valeur. Anders Ställberg explique : « Cela permet à Scania de développer davantage les capacités qui sous-tendent nos projets en cours, tandis qu’Ericsson assouvit son désir de tester sa nouvelle technologie dans un environnement pratique et en fonctionnement ».

Torbjörn Lundahl, Programme Director for the 5G National Research Programme chez Ericsson Research, acquiesce. « Nous voulons montrer à d'autres entreprises comment la 5G peut activer et soutenir la transformation numérique de leur secteur. Nous espérons acquérir de précieux éclairages et innovations qui ouvriront la voie à la poursuite de la numérisation, en utilisant la 5G en tant que catalyseur. Les essais avec Scania nous aideront à comprendre les exigences afin d’assurer que celles-ci soient rencontrées par la norme et les produits 5G, et approfondissent notre expérience du secteur des transports, qui est un secteur de focalisation pour Ericsson. »

À l'avenir, les essais ne se limiteront pas seulement au centre d'essai de Södertälje. Scania aura également accès à la connexion 5G au siège d'Ericsson. Le réseau de test 5G d'Ericsson à Kista avait en fait déjà été utilisé fin avril pour de petits autobus à conduite automatisée, lors de la ‘Kista Mobility Week’ de Drive Sweden. Et Kista accueillera de futures démonstrations de véhicules autonomes pour le projet d'automatisation urbaine de Scania.