Vous semblez être situé dans .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Belgique
région de vente
Production units

Scania inaugure une nouvelle ère chez Warsco

Neder-Over-Heembeek - Depuis le début des années ‘70, Warsco, basée à Genk, vend et loue des bâtiments temporaires. Il s’agit de modules de chantier et sanitaires mais aussi de logements, bureaux et salles de classe mobiles. Des unités que la société construit elle-même depuis la fin des années ‘70. Mais au cours du demi-siècle qui a suivi sa création, aucun transport n’a jamais été effectué avec un camion Scania. Mais les choses changent désormais. Et à raison !

Le Scania R500 B8x2 dont Warsco vient de prendre livraison représente ni plus ni moins que le début d'une nouvelle ère pour l'entreprise. « En raison de la demande énergétique croissante imposée aux modules de logement temporaire, ils sont de mieux en mieux isolés et le poids des unités que nous construisons, louons et vendons augmente. En conséquence, les camions utilisés pour les transporter sont de plus en plus mis à l'épreuve. Les 7 camions grues que nous avions dans notre flotte ont commencé à montrer leurs limites, nous avons donc commencé à chercher une nouvelle solution. Scania a pu nous offrir exactement ce que nous recherchions : robustesse, sécurité et confort », déclare Marc Warson, directeur de l'entreprise qui compte des succursales en Belgique et aux Pays-Bas.
 

Warsco Scania

Solutions uniques

Le R500 que Warsco a acheté chez Buga Limburg à Hasselt, est équipé d'un Palfinger PK92002. La grue de 90 t peut soulever 3,75 t sur une distance de 17,8 m, ce qui impose des exigences spécifiques au châssis d'un camion. « Le châssis d'un Scania est très robuste, ce qui signifie que même avec une grue lourde comme celle-ci, il n'y a aucun risque de déformation. De plus, Scania est l'une des rares marques de poids lourds à pouvoir proposer une configuration avec deux essieux avant de 10 t et qui sont en outre dotés d'une suspension pneumatique. Cela signifie que notre R500 peut gérer des travaux particulièrement difficiles dans le respect des normes légales et peut être utilisé presque partout », déclare Warson.

Ce besoin de flexibilité signifie par exemple que la grue doit également pouvoir soulever les modules de logement temporaire sur une grande distance devant le camion. En effet, l'espace sur les chantiers de construction et les zones urbaines est souvent limité. Au départ, cela a compliqué la recherche de Warsco, d'autant plus que l'entreprise attache une grande importance à la sécurité. Marc Warson : « Le régulateur de vitesse adaptatif associé à un ralentisseur hydraulique est un must pour nous. Il offre une sécurité supplémentaire tout en réduisant le stress du chauffeur. Ce qui excluait un seul stabilisateur à l’avant, car cela pouvait gêner le fonctionnement du radar de distance. Scania a donc proposé deux stabilisateurs qui sortent chacun des poutres du châssis et ne sont donc pas dans le champ du radar. Ceci garantit également une stabilité maximale lors de l'utilisation de la grue. Et tout cela dans le cadre des dispositions légales en matière de poids ! »

Collaboration fluide pour une finition sans compromis

Pour la construction du camion, une coopération intensive a eu lieu entre Warsco, Buga Limburg, Scania, le fournisseur de la grue et l'entreprise responsable de la construction de l'ensemble. Scania a fourni un châssis particulièrement bas afin d’obtenir un plancher de chargement de hauteur limitée, dans lequel tous les éléments pour les stabilisateurs, le système de levage hydraulique pour les conteneurs et l'arrimage hydraulique du chargement pouvaient être intégrés. « Cette sécurisation du chargement augmente la sécurité et en même temps le confort du chauffeur, qui n'a pas à peiner avec des sangles et des chaînes. En termes de confort, le Scania ne laisse rien à désirer. Avec une suspension pneumatique intégrale, la cabine de jour la plus spacieuse et un équipement particulièrement complet, le chauffeur dispose d’un cadre de vie optimal, une exigence élevée que nous posons aussi pour pour nos unités résidentielles. Ce que les gens oublient parfois, c'est que les chauffeurs font un travail important, compliqué, et stressant lors de transports spéciaux. Le confort supplémentaire n'est donc pas un luxe superflu », déclare Marc Warson.

Tous les éléments du système de fondation des modules, qui doivent être parfaitement de niveau lors de l'installation, sont également intégrés dans le châssis, de manière à soulager le chauffeur sur le plan ergonomique. « Les premières expériences sont donc très positives. Le confort, l'excellente transmission automatique qui contribue également à maintenir une faible consommation de carburant, la façon optimale de travailler ... le chauffeur du véhicule est très enthousiaste à propos de son Scania ! Les chauffeurs et les entreprises n’aiment pas trop les changements ce qui concerne les marques de poids lourds, mais ce choix change la donne pour nous. Le contrat d’entretien que nous avons conclu nous garantit également une expérience utilisateur sans soucis. C'est donc notre premier Scania, mais certainement pas le dernier », conclut Warson.