Vous semblez être situé dans .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Belgique
région de vente
Production units

« Scania, le seul choix possible » pour des applications lourdes avec grue chez JKW

Neder-Over-Heembeek - Les activités de construction ont le vent en poupe dans notre pays depuis une décennie. Un constat également réalisé par JKW qui fournit des services de grue pour la construction résidentielle et industrielle. Ce qui a débuté il y a 15 ans comme une activité annexe, est devenue aujourd’hui un business florissant. Un nouveau Scania 540S B8x4 doté d’une lourde grue sur le châssis doit mener la croissance vers de nouveaux sommets.
 

Scania JKW

Construction industrielle, résidentielle avec souvent des bâtiments CLT, et de temps à autre l’aide à la plantation d’arbres adultes au moyen d’un véhicule-grue, voilà le cahier des charges bien rempli de Johnny Kempenaers de JKW. « Parfois, ce sont de lourdes charges qui doivent être levées, parfois de plus légères mais sur des distances plus longues. Jusqu’à présent, je travaillais avec un camion ordinaire qui tirait une grue de 30 t/m et ceci limitait parfois les missions que je pouvais assumer. » Pour en finir avec cette situation, JKW a investi dans un Scania 450S B8x4 équipé d’une grue EFFER 1405-9S. « Celle-ci a une capacité de 140 t/m et peut transporter des charges jusqu’à 40 m. Idéal pour soulever des charges par-dessus les bâtiments », explique J. Kempenaers.

Scania, le choix idéal

Ce type de grue lourde requiert un châssis solide et une approche réfléchie au moment du montage. Pour pouvoir réaliser ce projet, J. Kempenaers a frappé à la porte de la concession Scania Buga à Westerlo. « En réalité, Scania était pour moi le seul candidat possible pour cette solution. Pour une grue de ce poids, un 4 essieux constitue un must. La suspension pneumatique est aussi quasi indispensable pour mon travail, car je dois souvent livrer sur des sols accidentés et la hauteur supplémentaire réglable de 15 cm est très pratique dans ce cas. Scania est un des rares, si pas le seul, à pouvoir fournir cette combinaison », indique J. Kempenaers pour motiver son choix.

Buga Westerlo a conseillé JKW dans le choix du poids lourd combiné à la grue. « Au départ, choisir Buga Westerlo était une décision purement pratique, car la concession est proche, mais la collaboration se déroule particulièrement bien. D’abord, j’avais choisi un autre type de grue, mais alors le poids aurait dépassé les 30 t. Notre solution actuelle est juste en-dessous. Il reste donc de la place pour supporter des charges avant d’arriver à notre maximum de 75 t », précise J. Kempenaers.

Tout dans la combinaison choisie par JKW a été calculé en fonction du poids : « Nous avons opté pour des essieux de 9 t, une option qui n’était pas possible avec d’autres marques. Chez Scania, nous pouvions même adopter des essieux de 10 t, mais cela aurait trop alourdi le poids de l’ensemble. C’est aussi pourquoi je n’ai pas choisi le V8. Sinon, pour la puissance supplémentaire, l’image et le bruit, j’aurais certainement envisagé cette solution, mais je suis très satisfait du 6 cylindres de 540 ch, et il est un peu plus léger. »
 

Scania JKW
Johnny Kempenaers : « Scania est un des rares, si pas le seul, à pouvoir fournir cette combinaison. »

Qualité et confort

Quant à la consommation de son 450S, Johnny préfère ne pas se mouiller. « Je pars du principe qu’il est économique, mais c’est difficile à évaluer chiffres à l’appui. Je roule surtout sur courtes distances et le moteur continue à tourner pendant le travail de la grue. Mesurée en litres/100 km, la consommation est plus élevée, mais c’est peu représentatif. Le véhicule rapporte davantage quand il est à l’arrêt et que je travaille avec la grue que lorsqu’il roule. C’est le plus important pour moi », Dit J. Kempenaers en riant. Pour pouvoir effectuer parfaitement ce travail avec la grue, il a d’ailleurs fallu un peu de réflexion et JKW a bénéficié des conseils de Scania. « Un système de stabilité Crosstab avec 4 béquilles au lieu de 6 limite le poids tout en assurant la nécessaire stabilité. Les béquilles étant croisées, le risque est également moindre de surcharger le châssis lors du levage de charges vraiment lourdes.

Lorsqu’on écoute l’histoire de Johnny Kempenaers, le choix semble avoir été opéré dans une perspective purement pratique, mais rien n’est moins vrai. « Scania m’a toujours plu. Pour moi, la marque a ce truc en plus que d’autres n’ont pas, et c’est aussi ce que pensent beaucoup de chauffeurs. Par le passé, j’ai roulé aussi bien avec Scania qu’avec d’autres marques et cette expérience me permet de conclure que Scania est tout simplement meilleur en termes de confort et de qualité. Et ce confort, j’en profite aujourd’hui encore tous les jours », conclut J. Kempenaers.