Vous semblez être situé dans .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Belgique
région de vente
Production units

Medacars commande quatre Scania V8 Édition Spéciale pour célébrer son 25e anniversaire

 

Neder-Over-Heembeek - Avec une commande de quatre V8 Édition Spéciale, l’entreprise augmente la proportion de Scania dans sa flotte. Un choix conscient qui a été fait en consultation avec les chauffeurs. « Nous attachons une grande importance aux conditions de travail confortables », souligne Raf Medaer, fondateur et directeur de l’entreprise. 

Medacars commande quatre Scania V8 Édition Spéciale pour célébrer son 25e anniversaire

Scania et la société de transport limbourgeoise Medacars : ce sont deux anniversaires qui se sont trouvés. L’année dernière, Scania a célébré le 50e anniversaire du V8 et Medacars a soufflé ses 25 premières bougies. Pour son anniversaire, Scania a sorti un V8 Édition Spéciale, et Medacars vient tout juste d’en acheter quatre, ce qui porte sa flotte à un total de 34 tracteurs. Et dire que tout a commencé avec un seul... Le Renault Express.

Premier emploi

La création de sa propre entreprise de transport a été la première réalisation professionnelle de Raf Medaer. Nous étions alors en octobre 1994, à peine quelques mois après l’obtention de son diplôme de graduat en électronique. « À part un job de vacances dans une entreprise de transport, je n’avais (presque) pas d’affinités avec le secteur », explique-t-il. « Mais je m’intéressais à tout ce qui touche les voitures, les camions et leur mécanique. Avec une connaissance, nous avons envisagé de créer une entreprise de transport ensemble. Ces discussions n’ont mené à rien, mais l’idée a germé dans mon esprit. J’ai suivi les cours d’aptitude professionnelle requis et je me suis mis au travail. Sur un vieil ordinateur, j’ai élaboré une sorte de Business Plan que j’ai emmené lorsque j’ai visité à peu près tous les zonings industriels du Limbourg. Et j’ai frappé à toutes les portes, au sens propre comme au figuré. C’est ainsi que j’ai recruté mes tout premiers clients. Au bout de deux mois, j’ai acheté une deuxième camionnette, plus grande, et deux mois plus tard, j’ai engagé mon premier employé. Très vite, j’ai arrêté de conduire, pour me concentrer entièrement à la gestion. »

Diversification

« Au départ, nous nous sommes consacrés au transport d’urgence », poursuit-il. « C'est encore en partie le cas, même si nous nous sommes davantage diversifiés au fil des années. Le transport international est également arrivé en force. La clientèle s’est aussi agrandie. Certains de nos clients travaillent avec nous depuis plus de vingt ans. C’est quelque chose dont je suis assez fier. Entre-temps, nous travaillons aussi bien pour des entreprises locales, nationales qu’internationales.

 Medacars commande quatre Scania V8 Édition Spéciale pour célébrer son 25e anniversaire

Conditions de travail agréables

« Aujourd’hui, si nous conduisons dix Scania et si cette proportion augmente systématiquement, c’est en grande partie grâce à notre gestion du personnel bien pensée », affirme le directeur de Medacars. « Par principe, nous ne roulons qu’avec des chauffeurs belges. En soi, cela fonctionne très bien naturellement, mais je pense qu’il est extrêmement important que ces partenariats soient durables. Pour ce faire, nous leur offrons des conditions de travail confortables. Un climatiseur, un système de navigation, des cabines entièrement sur ressort, un réfrigérateur et un congélateur... Tout cela fait partie de notre équipement standard. Nous roulons également avec un jeune parc automobile, ce qui est très apprécié. Dans la mesure où cela est économiquement faisable, ils ont également leur mot à dire sur les véhicules que nous achetons. C’est ainsi que notre partenariat avec Scania a vu le jour. »

Concessionnaire flexible

« Nous avons également conclu un contrat d’entretien pour nos Scania », explique Raf Medaer. « Pour tous nos entretiens et réparations, nous allons chez Buga à Hasselt, un concessionnaire qui fait preuve de beaucoup de flexibilité. Bien entendu, c’est important pour toute société de transport, mais chez nous, un élément supplémentaire entre en ligne de compte. Chacun se voit attribuer son propre véhicule et en porte la responsabilité. Les chauffeurs les ramènent également chez eux, ce qui complique un peu plus la planification d’une visite au garage que s’ils se trouvaient tous alignés ici. » Qu’en est-il de ces quatre nouveaux V8 ? « Rien n’a encore été décidé. Disons simplement que nous sommes toujours en négociation d’un éventuel contrat de maintenance. »