Vous semblez être situé dans .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Belgique
région de vente
Production units

Scania possède 170 000 véhicules connectés

Neder-Over-Heembeek, 1 février 2016 – Il y a cinq ans, Scania lançait un nouveau standard sur les marchés européens : la connectivité. Aujourd’hui, les clients connectés de plus de 50 pays ont accès à des services pour suivre et évaluer les performances de leurs véhicules. En 2015, près de 70 000 camions et bus connectés sont venus s’ajouter, ce qui porte à 170 000 le nombre de véhicules connectés.

« Nos clients sont de plus en plus conscients des opportunités qu’offre la connectivité pour rendre les performances de leur véhicule plus efficaces et ainsi réduire les coûts. L’intérêt croît à mesure que notre offre de services connectés s’étoffe, y compris parmi les exploitants de services d’autobus / d’autocars », déclare Mattias Lundholm, directeur de l’unité Connected Services and Solutions de Scania.

Scania a commencé à investir dans la connectivité au début des années 2000, lorsque les premiers services de Fleet Management numériques ont été lancés. Il s’agissait, à l’époque, de services permettant de recueillir des informations à partir des systèmes de gestion électronique du véhicule. Ces données étaient utilisées pour analyser la consommation de carburant, l’usure et, par exemple, la manière dont un conducteur embrayait ou débrayait, freinait et utilisait les plages de vitesse du moteur. Ces informations ont servi de base au service Scania Driver Training, complété, plus tard, par le service Scania Driver Coaching. Ces deux services sont aujourd’hui des éléments clés du concept Ecolution By Scania.

Avec Ecolution by Scania, le transporteur peut réduire la consommation de carburant de 10 à 15 pour cent. Si on parcourt 200 000 km par an avec un véhicule long-courrier, cela peut représenter une économie de carburant d’environ 10 000 euros chaque année.

Ateliers connectés

Les ateliers de réparation Scania ont commencé à utiliser la connectivité pour lire à distance les données d’un véhicule et le diagnostiquer en vue de réduire les temps d’arrêt liés aux visites d’ateliers prévues, ainsi que comme service d’urgence sur la route.

La prochaine étape dans le développement de la communication avec le véhicule concerne la réparation et la maintenance, qui est basée sur l’utilisation spécifique du véhicule et le style de conduite plutôt que sur la simple distance parcourue, comme c’est généralement le cas dans l’industrie.

Scania considère le développement de systèmes de contrôle électroniques comme une activité faisant partie de l’activité principale et les informations des véhicules connectés comme un atout stratégique.

« La stratégie a été définie dans les années 90 et a permis à Scania de lancer, par exemple, plusieurs systèmes pour encourager et aider les conducteurs à conduire de manière sûre tout en économisant le carburant », déclare Mattias Lundholm.

Le premier appareil portable du secteur

La Scania Watch, lancée fin 2014, était le premier appareil portable de l’industrie des camions. Cette montre-bracelet permet au conducteur de lire à distance les données du véhicule et d’obtenir des informations sur la conduite, les  temps de repos et sa propre condition physique. Le développement des appareils portables Scania évoluera peu à peu et simplifiera la vie quotidienne du conducteur, tant pour le travail que les loisirs.

« La Scania Watch est le premier exemple de services connectés développés par Scania, des services qui vont bien au-delà de la communication avec le véhicule proprement dit et ses systèmes électroniques. A l’avenir, les transporteurs et conducteurs ne devront plus qu’enfoncer deux touches – une pour déverrouiller leur téléphone ou tablette et une autre pour cliquer sur une icône Scania – pour pouvoir commander n’importe quoi, d’une visite à l’atelier à d’autres services au prochain arrêt, en passant par la nourriture », conclut Matthias Lundholm.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Hans-Åke Danielsson, Press Manager, tél. : +46 8 553 856 62