Vous semblez être situé dans le pays suivant : .
Allez sur le site Scania de votre pays pour plus d'informations.
France
Région de vente
Sites des usines de production

Scania France expérimente trois camions au bioéthanol

Scania France expérimente trois véhicules au bioéthanol via la STAF, professionnel du transport spécialisé dans l’acheminement de marchandises alimentaires sous température dirigée. Une expérimentation qui rappelle que Scania est d’ores et déjà prêt à mettre en exploitation en France ses solutions reposant sur des carburants renouvelables, déjà en application dans de nombreux pays

Mis en exploitation très prochainement, trois porteurs G 270 DB4X2 achemineront des marchandises pour le compte de la STAF. Il s’agit des premiers camions lourds à utiliser du bioéthanol. Ces trois véhicules auront économisé, à l’issue du test qui se déroulera pendant un an, 220 tonnes de CO2 en ayant parcouru 380 000 km.

Chaque camion sera dédié à la livraison de produits frais pour la grande distribution en région parisienne et roulera au bioéthanol produit à partir de marc de raisin. Celui-ci est un résidu issu du pressurage des raisins de régions françaises et obtenu par la société Raisinor, basée à Libourne (33). La production de ce carburant ne concurrence ainsi en rien la production alimentaire.

Les positions de Scania en faveur du bioéthanol sont claires :

• le constructeur suédois milite pour la traçabilité de la production du bioéthanol.

• il se prononce pour que ce carburant renouvelable soit produit de façon contrôlée, respectueuse de l’environnement et des hommes ; Scania milite pour  un label garantissant une production du bioéthanol dans des conditions respectueuses de l’environnement et des personnes.

• il se déclare favorable à une fiscalité adaptée du bioéthanol par rapport au gasoil actuel, qui prenne en compte ses spécificités techniques : à l’énergie délivrée plutôt qu’au volume.

La reconnaissance officielle du bioéthanol comme carburant à part entière et au-delà d’une simple période de test est un pré-requis indispensable à sa diffusion en France. Les résultats déjà obtenus en test par ce procédé sont probants : moins 70 % de CO2 en moins. Un résultat qui en fera un des camions les plus propres en circulation.

Le bioéthanol : carburant de substitution pour un transport durable

La mise au point de carburants de substitution viables s’impose comme une nécessité pour contribuer à la préservation de l’environnement à l’échelon mondial. Quelles que soient les régions du monde, les impératifs auxquels doit répondre une solution alternative durable demeurent identiques.

Le carburant adopté se doit d’être :

- disponible

- propre

- économique

Or le bioéthanol est le seul à faire valoir de sérieux arguments dans ces trois domaines. Il n’est pas seulement le biocarburant le mieux à même de répondre à une demande qui croît rapidement, mais offre aussi une source inépuisable de carburant du fait de la capacité de fixation du carbone par les sources d’approvisionnement d’origine végétale.

Cet intérêt pour le bioéthanol, déjà fort au niveau international, ne cesse de croître : la ville de Stockholm, en Suède, utilise depuis plus de dix ans à grande échelle des bus carburant à le bioéthanol, et de nouvelles flottes sont en cours de test dans de grandes villes européennes. Sur le front législatif, l’Union européenne a pour objectif l’utilisation de 10 % de biocarburant en 2020.

Disponible

• Le bioéthanol est facile à distribuer et à manipuler, et sa disponibilité ne cesse de croître.

• 1986 : premier autobus Scania au bioéthanol. Autobus produits en série depuis 1989. 600 véhicules en exploitation aujourd’hui.

• Production à grande échelle possible aux niveaux local et régional.

• Nombreuses matières premières utilisables de manière durable.

Propre

• Le bioéthanol est propre et sans réel danger à produire et à manipuler, tout en offrant jusqu’à 90 % de réduction des émissions de CO2 dans le cadre d’un bilan « du puits à la roue ».

• Ses émissions de particules, d’oxydes d’azote, d’hydrocarbures et de CO2 sont certifiées conformes à la norme EEV.

• Technologie de combustion diesel moderne à haut rendement.

Économique

• Le bioéthanol est compatible avec une évolution favorable des coûts d’exploitation sur la totalité du cycle de vie d’un véhicule.

• Prix d’achat à peine plus élevé par rapport à celui des véhicules diesel conventionnels.

• Frais d’exploitation comparables à ceux des moteurs carburant au gazole.

• Technologie éprouvée et expérience garantissant la fiabilité des performances et du service.

• Carburant facile à manipuler et à stocker, n’imposant que de faibles investissements en infrastructures.

• La fiscalité doit néanmoins être adaptée en conséquence de ses qualités écologiques et de son contenu énergétique.

STAF

Basé à Villeneuve-le-Roi (94), la STAF emploie 257 salariés. Parmi ses clients, on compte les plus grandes enseignes de la distribution. Elle détient un parc roulant de 650 véhicules d’un âge moyen de 3 ans.

Les 3 véhicules bioéthanol Scania seront répartis comme suit :

- 2 en distribution urbaine à Paris et sa banlieue

(environ 90 000 km/an/véhicule)

- 1 en distribution urbaine à Paris et ligne entre Paris et Auxerre

(environ 200 000 km/an)

Fiche technique véhicule Scania bioéthanol

Porteur frigorifique - G 270 DB4X2 - PTAC : 19 t

Moteur DC9E02 - 270 ch conforme EEV :

- 5 cylindres en ligne / 9 litres de cylindrée

- Puissance : 270 ch - Taux compression: 28:1

- Couple maxi : 1 200 Nm de 1 100 tr/min à 1 400  tr/min

- EGR + filtre à particules

Empattement : 5900mm

BV : GRS895R

Retarder Scania

Pneus : AV : 385/55R22,5 - AR : 315/70R22,5

Cabine : CG16

Réservoirs : 2 x 350 litres

Système Scania de traçabilité du véhicule

Équipements : caméra de recul + caméra AV

Carburant

• Conforme à la norme EN 15376

• Le bioéthanol utilisé est obtenu à partir de résidus de la vinification (marc de raisin)

• Hydraté avec 5% de dénaturant et facilitateur de combustion

• Producteur : Raisinor (33500 Libourne) - 65 adhérents (distilleries viticoles) dans 20 départements français

• 70 % de CO2 en moins par rapport à un moteur diesel de même puissance

• Consommation mensuelle : environ 15 000 litres

Carrosserie Chéreau

Dimensions des véhicules : 10 950 mm long x 2 597 mm large (camion frigo 21 palettes)

Dimensions carrosserie : 8 900 mm long x 2 600 mm haut

Hayon rétractable Dhollandia DM-1700 SM Platform 3000

Unité de refroidissement Carrier SUPRA 950 S standard

Paroi souple à l'intérieur pour différentes températures de stockage

L’expérimentation de ces trois véhicules est à suivre sur le site de Scania France dédié au transport durable : www.jeroulepropre.com