Vous semblez être situé dans le pays suivant : .
Allez sur le site Scania de votre pays pour plus d'informations.
France
Région de vente
Sites des usines de production

Six Scania Interlink GNV pour la Régie Régionale des Transports de l’ Aisne

Scania Interlink GNV

La Régie Régionale des Transports de l’Aisne, RTA,  basée à Saint-Quentin (02), vient de recevoir et de mettre en exploitation six autocars Scania Interlink alimentés au gaz.

Acquis via l’UGAP (Union des groupements d’achats publics), ces six Scania Interlink au gaz desserviront les lignes régulières du département de l’Aisne.

« C’est une première dans le département et un message clair et précis des autorités régionales qui ont financé en partie ce projet. Nous étions à la recherche d’une énergie alternative. Les autocars au gaz Scania répondaient parfaitement au cahier des charges qui avait été fixé », déclare Joël Grzeziczak, directeur général de la RTA.

Offrant 59 places assises en configuration normale et 55 places en configuration UFR et PMR, les Scania Interlink LD (Low deck) de 13 m bénéficient d’un équipement haut de gamme : climatisation, chauffage grand froid en plinthe, sièges inclinables, sellerie velours, double vitrage teinté, plancher imitation bois, rideaux, rack à bagages… 

Durable et polyvalent

Destinés aux lignes régulières du département et de la région, ils n’en demeurent pas moins totalement polyvalents. Le volume des soutes de 5 m3 leur permet d’effectuer des excursions à la journée ou pour le week-end. Cette polyvalence est également rendue possible par leur autonomie, de 500 à 700 kilomètres, grâce aux cinq bouteilles de 315 litres soit 1 575 litres situés sur le toit du véhicule. Le moteur de 9 litres et 320 ch Scania est associé à une boîte automatique ZF à six rapports.

Les moteurs gaz Scania ont la capacité de rendre les émissions de particules fines quasi nulles. Si du biogaz est utilisé, les émissions de CO2 sont quant à elles  réduites de plus de 80 % en comparaison avec celles émises par un moteur diesel. Leur faible niveau de bruit constitue un argument supplémentaire en leur faveur notamment lorsque les véhicules opèrent dans des zones sensibles où les exigences de respect de l’environnement sont plus strictes.

« Ces véhicules parcourront environ 120 km par jour. Avec une station de gaz à Saint-Quentin, nous n’aurons aucun problème d’approvisionnement. Étant donné leur polyvalence, nous pourrons également les utiliser pour des services occasionnels lorsque le besoin se présentera », ajoute Joël Grzeziczak.

Exploitant plus de 320 véhicules, la RTA est très satisfaite d’avoir été choisie par la Région pour cette phase expérimentale. « Grâce à des délais de livraison courts nous avons pu lancer cette expérimentation très rapidement. Avec un contrat d’entretien et de maintenance qui sera assuré par le point Scania de Laon, nous n’avons guère de souci à nous faire », conclut Joël Grzeziczak.