Vous semblez être situé dans le pays suivant : .
Allez sur le site Scania de votre pays pour plus d'informations.
France
Région de vente
Sites des usines de production

Scania EU Stage V

le respect des exigences, au-delà des attentes

UNE SOLUTION ÉPROUVÉE RÉDUISANT LA CONSOMMATION DE CARBURANT

La gamme de moteurs EU Stage V de Scania ne se contente pas de répondre aux exigences de la législation en termes de niveaux d’émissions, mais offre également une réduction de la consommation de carburant, ce qui contribue à limiter les coûts d’exploitation et l’impact environnemental.

Au printemps 2016, Scania a présenté pour la première fois sa solution conforme à la norme européenne sur les émissions EU Stage V, bien avant son entrée en vigueur prévue en 2019.

Cette gamme, qui se compose de moteurs en ligne de 9 et 13 litres et d’un moteur V8 16 litres, offre des puissances de sortie comprises entre 202-566 kW (275-770 ch) pour les applications industrielles et 222-528 kW (250-605 kVA) pour les applications de génération de puissance. 

En plus de permettre une réduction de la consommation de carburant pouvant atteindre 5 % pour les applications industrielles (par rapport à la solution EU Stage IV) et 9 % pour les applications de groupes électrogènes (par rapport à la solution EU Stage IIIA), la gamme de moteurs EU Stage V offre également un couple et une réponse du moteur impressionnants, ce qui lui permet d’afficher une plus grande agilité en termes de performances.

Scania a supervisé avec soin toutes les étapes stratégiques de la conception et du développement du moteur à son assemblage, en gérant en interne le développement du système de gestion moteur, de l’injection de carburant et des systèmes anti-pollution. 

La proposition technique repose sur la solution Scania Euro 6 et utilise un catalyseur d’oxydation diesel, une unité de réduction catalytique sélective et un filtre à particules diesel. Cette solution ayant déjà fait ses preuves, elle garantit une grande fiabilité qui est encore renforcée par les points forts traditionnels de Scania, notamment la qualité de ses produits, la disponibilité des pièces de rechange, un vaste réseau de support et la disponibilité des équipements. Pour nos clients, cette nouvelle offre est synonyme d’une plus grande disponibilité des machines, et donc d’une augmentation du chiffre d’affaires.

La clé de la réussite

Le développement de la solution Scania EU Stage V s’est basé sur des simulations sur ordinateur et d’autres tests afin de déterminer les concepts les plus efficaces. Ces concepts ont été évalués selon cinq critères principaux : traitement des émissions d’échappement, performances et réactivité, consommation de carburant, coûts et durée de vie du moteur.

« Nous avons recherché les pires scénarios pour différentes applications, y compris les engins d’excavation, les engins agricoles, les compresseurs et les bennes à chargement frontal. L’équipe du projet s’est particulièrement intéressée à la gestion thermique et à la réponse transitoire. »

VAN DAVENPORT

CALIBREUR EN CHEF

La gestion thermique a pour objectif de maintenir la température à un niveau optimal dans le système de post-traitement, quelles que soient les conditions d’exploitation et environnementales ; tandis que la réponse transitoire concerne la manière et la vitesse à laquelle le moteur atteint un couple donné.

La clé de la réussite a été l’intégration de la gestion du papillon aux stratégies de commande du turbo à géométrie variable (VGT), qui fonctionne également comme un ralentisseur sur échappement. 

Le fabricant d’équipements de construction Doosan, partenaire de longue date de Scania, est une des sociétés qui a participé aux essais pratiques afin de valider le matériel, les logiciels et l’étalonnage du moteur. Doosan a ainsi testé le moteur Scania 9 litres à 5 cylindres, ainsi que le moteur 13 litres à 6 cylindres. 

En termes de conception de machine et d’installation du moteur, les clients existants bénéficieront d’une installation sans la moindre complication, car la plate-forme et les dimensions restent inchangées par rapport à la solution EU Stage IV. En outre, le DOC et le FAP sont intégrés dans un module commun avec des supports flexibles et les conduites d’entrée et de sortie d’échappement peuvent être tournées à 360 degrés pour faciliter le processus d’installation. Comme toujours, Scania propose un support assuré par ses ingénieurs d’application pendant les phases de conception et d’installation.

GAMME DE PRODUITS

La gamme de moteurs Scania conformes à la norme EU Stage V s’étend des moteurs en ligne 9 litres à 5 cylindres et 13 litres à 6 cylindres au moteur V8 de 16 litres pour couvrir des puissances de sortie de 202 kW à 566 kW.

Post-traitement

Principaux composants requis pour un système de post-traitement des gaz d’échappement : un catalyseur d’oxydation diesel (DOC) prenant en charge les émissions d’hydrocarbures et de CO ; un filtre à particules diesel (FAP) pour maintenir les émissions de matière particulaire dans les limites légales ; et une unité de réduction catalytique sélective (SCR) pour la gestion des émissions de NOx, y compris des injecteurs d’urée et un évaporateur.