Vous semblez être situé dans le pays suivant : .
Allez sur le site Scania de votre pays pour plus d'informations.
France
Région de vente
Sites des usines de production

UNE ENTENTE PARFAITE

Comprendre le client

De l'atelier au service des ventes

Avec une expérience dans l'atelier et sur la route, Jessica Piri est tout indiquée pour le poste de vente de services.

Depuis l'été dernier, elle vend des services Scania, tels que des contrats d'inspection et de cartes vertes et des services de tachygraphe pour Scania-Bilar Stockholm, à Häggvik et Norrtälje.

« Je vérifie généralement dans la cour de l'atelier afin de repérer les véhicules sans contrat de service » explique-t-elle.

Après s'être renseignée sur les véhicules et les activités de l'entreprise de transport, Jessica les appelle pour convenir d'un rendez-vous afin de présenter les services de Scania. En général, peu de personnes refusent d'emblée. Ils sont plutôt demandeurs d'informations concernant nos services.

« Ce que je préfère dans ce métier c'est rendre visite aux clients. De toute évidence, eux aussi apprécient de nous voir. Je n'ai jamais eu à engager un rapport de vente agressif, d'ailleurs je n'en suis pas capable. Nous offrons d'excellents services à nos clients. Ils économisent de l'argent. »

Après avoir suivi une formation axée sur les véhicules au lycée de Huddinge, elle a entendu parler de Scania et obtenu un emploi à l'atelier de Jordbro.

« Ce qui m'a attiré, c'était la possibilité de faire un travail physique et aussi de réparer des choses, ce que j'adore faire. »

Jessica a effectué des inspections de véhicules à Jordbro pendant quatre ans et s'est également occupée de facturation. Les inspections sont un domaine qu'elle connaît particulièrement bien, assure-t-elle.

Lorsqu'un jour elle a fait la connaissance d'un transporteur routier très sympathique à l'atelier, elle lui a avoué qu'elle souhaitait conduire des camions. C'est ainsi qu'elle a obtenu un poste chez Ullman Kylfrakt, une société de transport à Haninge. Elle avait décroché un diplôme spécialisé dans les camions auprès de Scania afin de pouvoir effectuer des essais de véhicules sur route.

Bien qu'il s'agissait d'une entreprise spécialisée dans le transport, elle a piloté une grue R 480, qui servait également de déneigeuse en hiver. Jessica déneigeait les routes principales et les petites rues de Nacka, effectuant des longues heures de travail de nuit.

« J'étais de garde pendant les six mois d'hiver et on pouvait m'appeler à tout moment. J'utilisais des boîtes de vitesses manuelles, ce qui rendait le travail de déneigement particulièrement difficile et fatiguait énormément mes bras. Mais au prix de nombreux efforts et d'essais, j'ai fini par saisir comment manier parfaitement le camion. »

Elle a aussi piloté une grue dans la région de Stockholm.

« Nous avons travaillé partout où il fallait soulever des charges, des débris de voitures à la terre, en passant par les graviers. Je suis vite devenue une experte dans le maniement de la grue. »

J'ai également effectué des missions qui n'enchantaient personne dans le centre de Stockholm. Le travail à la grue nécessite du temps et ralentit la circulation, ce qui a le don d'énerver les conducteurs qui utilisent leur klaxon.

« Effectivement, ça m'est arrivé de lever le poing quand ils étaient particulièrement difficiles. »

Après quatre hivers particulièrement glaciaux, Jessica a décidé qu'il était temps d'évoluer et s'est vu offrir un poste dans la vente de services.

« J'étais mortifiée au début, mais tout le monde a été très agréable et sympa. Bien sûr, il y a aussi des transporteurs grincheux pas très commodes. Il se peut aussi qu'ils soient stressés par la situation économique qui se dégrade. D'un autre côté, dans un tel climat, il est justement important de prolonger la durée de vie des véhicules grâce à un contrat Scania. »

Le déclic s'est fait avec un contrat d'inspection pour un bus d'Åland et elle commence à être à l'aise à présent.

« Parfois mes clients ont du mal à accepter qu'une femme occupe ce poste, c'est comme ça, mais lorsqu'ils découvrent que j'ai manœuvré une grue et lubrifié des camions, ils se ravisent d'un coup. Je pense vraiment que j'ai trouvé l'emploi qui me convient. C'est un plaisir de se lever chaque matin. En plus, finies les nuits à se geler dehors. »