Vous semblez être situé dans .
Allez sur le site de votre marché Scania pour plus d'informations.
Luxembourg
région de vente
Production units

L’entreprise Vervoer Engelbosch opte pour le Scania R450

Neder-Over-Heembeek – Située à Tirlemont, l’entreprise Vervoer Engelbosch a renforcé sa flotte avec trois tracteurs Scania R450 de nouvelle génération. Ces tracteurs sont utilisés en combinaison avec des semi-remorques pour le transport de marchandises en vrac de Wijgmaal en direction du Danemark, un trajet de 940 kilomètres.

Scania R450 pour Engelbosch

Engelbosch est une entreprise relativement récente. Michel Engelbosch a débuté l’activité en 1997 et était le seul chauffeur. Rapidement, les activités et le parc de véhicules se sont développés. L’entreprise de transport dispose aujourd’hui de 32 camions, dont 28 Scania. « J’aime la marque Scania. Nous nous efforçons de répondre aux demandes des chauffeurs et c’est souvent Scania qu’ils préfèrent. Mais nous sommes avant tout une entreprise et le choix doit aussi être justifié et rentable. C’est ainsi que nous avons opté pour le R 450 à cabine haute », explique Michel Engelbosch.

Avec ces trois nouveaux tracteurs R450, la flotte de l’entreprise compte aujourd’hui 6 Scania New Generation. « Ces tracteurs sont sensiblement plus économiques que leurs prédécesseurs et leurs concurrents. Chaque semaine, Scania nous transmet les chiffres de consommation et nous enregistrons sur ce plan un gain de 5 %, ce qui, pour les transports sur de grandes distances, comme vers le Danemark, fait une grande différence. Les véhicules sont équipés d’un régulateur de vitesse avec Active Prediction, une technologie qui prend en compte la topographie des lieux et qui interrompt par exemple l’accélération dans les pentes pour réduire la consommation », poursuit Michel Engelbosch

L’entreprise de transport conserve ses camions durant 10 ans. « Les 5 premières années, nous les utilisons pour les longs trajets, comme maintenant vers le Danemark. Ces véhicules parcourent environ 140 000 kilomètres par an. Par la suite, ils effectuent des trajets plus courts et totalisent environ 50 000 kilomètres par an. C’est aussi la raison pour laquelle nous avons porté notre choix sur le Scania R et pas le Scania S. Pour les longs trajets, le modèle S est plus intéressant, mais avec ses quatre marches pour accéder à la cabine, ce tracteur est moins adapté quand le chauffeur doit régulièrement descendre de la cabine et y remonter. Avec trois marches, le R450 est plus confortable sur ce plan », précise Michel Engelbosch.
 

Scania R450 pour Engelbosch
Michel Engelbosch : «Les Scania de la nouvelle génération sont sensiblement plus économiques que leurs prédécesseurs et leurs concurrents. Chaque semaine, Scania nous transmet les chiffres de consommation et nous enregistrons sur ce plan un gain de 5 %. »

Le confort

Les chauffeurs et le responsable de l’entreprise ne tarissent pas d’éloges sur le confort et la position de conduite offerts par ces nouveaux camions. « La vision périphérique est meilleure et l’angle mort réduit », enchaîne Michel Engelbosch. En effet, par rapport au modèle précédent, le chauffeur est positionné 65 millimètres plus vers l’avant et 20 millimètres plus vers la gauche. Le tableau de bord est par ailleurs légèrement plus bas afin d’améliorer la vision vers l’avant. Les montants A ont quant à eux été pensés pour réduire l’angle mort. »

La sécurité est l’une des priorités de l’entreprise Vervoer Engelbosch. « Lors de l’achat de nos véhicules, nous optons pour tous les équipements de sécurité. Nous accordons également une attention particulière à la formation et la formation continue de nos chauffeurs. » Ces efforts ont été récompensés en 2017, l’entreprise Vervoer Engelbosch s’étant classée à la deuxième place pour le Truck Safety Award lors des Transport & Logistics Awards de TransportMedia.

L’entreprise de transport située à Tirlemont travaille exclusivement avec des chauffeurs belges, entre autres parce que cela permet de communiquer de manière bien plus optimale avec les clients. « Pour le moment, nous ne sommes pas confrontés à une pénurie de chauffeurs mais nous constatons ces derniers mois que les candidatures spontanées sont moins nombreuses. »