Offenbar kommen Sie von hier: Scania .
Weitere Informationen finden Sie auf Ihrer Scania-Marktseite.
Schweiz
Verkaufsregion
Produktionsstandort

V8

50 ans

Poumon de fer

Poumon de fer Le secret derrière le turbo du moteur V8.

La nouvelle conception simplifiée du turbo du moteur V8 a un impact majeur sur les performances et la consommation de carburant du véhicule. Quel en est le secret ?

Le nouveau moteur V8 comporte de nombreux composants impressionnants. Le turbocompresseur est particulièrement important. Il sert de poumon au moteur en s'assurant qu'il aspire suffisamment d'air pour générer l'énergie nécessaire. Dans sa dernière version, le turbo V8 augmente considérablement les performances globales du moteur et contribue également à réduire la consommation de carburant. Le nouveau moteur V8 consomme en moyenne sept pour cent moins de carburant que son prédécesseur. Il s'agit d'une économie énorme qui profite tant aux conducteurs qu'aux opérateurs des véhicules. Trois hommes savent tout sur le turbo: Pontus Johansson, le responsable du développement du moteur V8, Viktor Olsson, ingénieur d'essais pour le turbo et le système d'échange de gaz, et Anton Wetterstrand, ingénieur de développement, le prédécesseur d'Olsson. Johansson est impliqué depuis le début du projet il y a cinq ans et Olsson a rejoint l'équipe il y a presque deux ans. Wetterstrand travaille toujours dans le groupe des turbocompresseurs. Tous les trois se sont pleinement engagés dans le turbo dès le premier instant. Quel est donc le secret du succès du turbocompresseur? La simplicité. «Nous avons reconnu la possibilité de simplifier l'ensemble du système de tuyauterie jusqu'au turbo», explique Johansson. «Les groupes travaillant sur la conception et l'assemblage des différents composants du moteur ont trouvé des solutions créatives. Fondamentalement, c'était une condition préalable à la simplicité et à la maintenabilité de tout le moteur.»

Moteur V8

«Nous sommes très fiers que cette pièce soit si efficace et qu’elle ait un effet positif sur la consommation de carburant.»

Pontus Johansson, responsable du développement du moteur V8

Par exemple, le système d'échange de gaz a été optimisé avec un nouveau boîtier à deux entrées, explique-t-il: «Cela augmente l'efficacité du système d'échange de gaz de sorte que le flux de gaz dans les turbines du moteur est bien meilleur. Le système est très propre, des culasses jusqu’à la turbine et aux roues de turbine. Le résultat en est une réduction des pertes par pompage sur toute la plage de régime moteur.» Le nouveau boîtier facilite également l'entretien du moteur – un aspect très important, car plus l'entretien est rapide, plus le conducteur peut remettre le véhicule sur la route rapidement et maximiser le temps de disponibilité. Olsson explique ce changement important: «Les techniciens de service ont maintenant un bien meilleur accès parce que nous avons monté le turbocompresseur sur un ‘‘chevalet’’ surélevé du corps de palier, qui à son tour est relié à un support dans le bloc moteur. Cela simplifie la production et l'entretien car les nombreux boulons à l'entrée de la turbine n'ont pas besoin d'être enlevés. Auparavant, il pouvait être difficile de retirer les boulons parce qu’ils étaient exposés à une grande chaleur. Nous avons maintenant déplacé le point de montage du carter de turbine au boîtier de service, c'est-à-dire nous l’avons retiré du côté chaud.» Dans l'ensemble, le moteur est maintenant plus simple et plus résistant à l'usure. Les pièces du turbocompresseur sont fabriquées à partir de matériaux de turbocompresseur normaux tels que ceux utilisés dans les moteurs de véhicules utilitaires. Ces matériaux de haute qualité sont d'une durabilité extrême. Par exemple, la roue du compresseur n'est pas coulée, mais entièrement traitée par machine. Le turbocompresseur est fabriqué par un fournisseur en Roumanie, puis monté sur le moteur dans l'usine Scania de Södertälje, en Suède. Il a été optimisé en permanence tout au long du projet, conformément à la devise de Scania: «La meilleure répétition gagne». «Nous avons réussi à intégrer un retour d'huile dans le bloc de roulements de sorte qu'il y ait moins de pièces, ce qui rend le moteur plus robuste», explique Johansson. «Moins il y a de pièces, moins il y a de problèmes», ajoute Wetterstrand. Et l'ingénieur d'essais Olsson d'ajouter: «Nous espérons que cela prolongera la durée de vie du produit afin que nous puissions nous concentrer davantage sur les performances et la robustesse». Il vaut également la peine de se demander comment le turbocompresseur facilite la vie du conducteur. «L'expérience de conduite est sans aucun doute l'un des principaux aspects de notre travail», déclare Johansson. «Le turbocompresseur est au cœur de la performance et du comportement du moteur et donc de l'expérience de conduite, car si le moteur est plus puissant, il réagit plus vite et cela permet un bon comportement de conduite». Peut-être que maintenant, on dirait que le travail est fait. Mais des ingénieurs comme Johansson, Olsson, Wetterstrand et les autres collègues de l'équipe du projet V8 ne sont jamais satisfaits. Ils continuent à travailler sur le bloc-moteur. «Nous sommes très fiers que la pièce elle-même soit si efficace et qu'elle ait également un effet positif sur la consommation de carburant», déclare Johansson. «Nous savions très tôt que ce serait un bon produit, mais c'est un long chemin et il est parfois difficile de laisser les choses suivre leur cours.» Olsson ajoute: «Lorsque le turbocompresseur a été développé pour la première fois, il était facile de réduire la consommation de carburant. Maintenant, c'est de plus en plus dur. Mais si tu dis que tu en as fini avec quelque chose, tu arrêtes d'être un développeur.» Wetterstrand ajoute: «Il y a toujours quelque chose à améliorer et à optimiser. Nous cherchons toujours à améliorer nos performances. Vous pouvez toujours changer quelque chose – et c'est exactement ce qui rend le travail amusant!»

Néanmoins, l'équipe a respecté son calendrier et atteint ses objectifs. Les améliorations drastiques de la consommation de carburant et des performances le prouvent, bien que la recherche incessante d'autres améliorations signifie que les membres de l'équipe ne sont pas d'humeur à faire la fête. «Je n'ai vu cette solution nulle part ailleurs dans le segment du camion lourd, alors peut-être devrions-nous célébrer un peu plus notre succès», admet Johansson. «C'est suffisant pour moi de remporter une petite victoire chaque jour, mais nous devons continuer et résoudre d'autres problèmes. Et les réactions des clients sont suffisamment élogieuses. C'est un sentiment formidable d'obtenir un retour d'information sous la forme d'un test de presse», déclare Olsson. «Quand vous entendez comment les clients parlent du véhicule, vous avez l'impression d'avoir accompli quelque chose. Le V8 est un moteur unique.»

Le secret derrière le Turbo du moteur V8

Texte Andrew Montgomery, Photos Gustav Lindh

turbo-compresseur

Le turbocompresseur sert de poumon au moteur – il assure que le moteur aspire suffisamment d'air pour produire l'énergie nécessaire.

Team

Anton Wetterstrand, Pontus Johansson et Viktor Olsson travaillent sur le turbo V8 depuis des années.

Scania Turbolader Teil
Scania Turbolader Teil
Scania Turbolader Teil
Scania Turbolader Teil
Scania Turbolader Teil
Scania Turbolader Teil